LISTEN TO CY TWOMBLY new acoustic solo

Acoustic guitar solo by Patrice Soletti

iframe>

Listen To Cy Twombly by Patrice Soletti #1 from L’Oreille Electrique on Vimeo.

TWOMBLY - Sunset (1957, Roma)

CY TWOMBLY est un artiste majeur du 20ieme Siècle.
Né en Virginie en 1928, son oeuvre picturale s’est développée en marge des courants dominants de l’art américain, notamment par son attachement à la culture européenne classique. Il a fréquenté au début des années 50 le célèbre Black Mountain College (Caroline du Nord), cotoyant notamment Robert Rauschenberg, Franz Kline, Robert Motherwell, le poète Charles Olson, John Cage et Merce Cunningham…
Jamais illustrative, ni uniquement abstraite, son œuvre croise les enjeux majeurs de l’art au XXe siècle : le dilemme abstraction/figuration, l’intervention de la psychanalyse, le primitivisme, le rôle de l’écriture en peinture, l’hommage aux anciens (il choisit souvent ses thèmes dans l’Antiquité ou dans la littérature ancienne), les liens artistiques entre Europe et Amérique. Des peintures, en passant par les dessins et les sculptures, son travail constitue un apparent paradoxe formel.

Une rencontre inattendue

«En entrant au Métropolitan Museum je ne me doutais pas de la rencontre que j’allais faire… Au détour d’une galerie, je me trouve devant une série de toiles et tombe en arrêt – ou plutôt resté saisi de sonorités et d’activité rythmique… Je me suis senti appelé, par ses oeuvres vibrantes de sensualité, d’évidence.
Liberté, franchise, clarté… Pas de bla bla, du 100% sensible, 100% esthétique, radical, humain… Du 100% bonheur. Son oeuvre, concrètement, rejoint pour moi l’immatériel de la musique…
Mon premier réflexe a été de photographier l’étiquette qui accompagnait l’une des toiles pour noter le nom de cet artiste qui a provoqué en moi cette agitation.
Je n’avais jamais vu ni entendu parler de CY T. »

Performance :

A l’excitation que sa peinture suscite en moi, je veux répondre par une performance sonore en solo. Le choix du «vide», la transparence fragile des crayons de couleurs, le jeu des formes, appellent la réponse simple d’une guitare acoustique. Physiquement, je sens ma respiration s’accorder à ses toiles… (ou est-ce plutôt l’inverse ?)
Ce sera un jeu sur le fil, en improvisation. Avec des jeux de formes et de matières que je saurai peut-être décrypter…
La projection d’une sélection de peintures et dessins de Cy Twombly s’intégrera à la performance

 



Laisser un commentaire