PROJET DELTA(S)

Création trans-frontalière bilingue Catalan/Français
Résidence itinérante pluridisciplinaire
Musique, texte, vidéo

BORDER. NO BORDER. DÉBORDER.                                     versio catalana

Déborder des frontières classiques, puisque nous n’oublions pas que si nous sommes au monde, c’est grâce à des personnes un peu folles (d’amour, sinon, à quoi bon?) qui ont franchi des frontières. Passé des barrières. Des préjugés. Au péril de leur vie le plus souvent. Et nous voilà. Issus de l’immigration comme on dit. Nous voici donc, français d’origine catalane.

Patrice Soletti > guitare (fr) ———- Ramon Prats > batterie (Ct)
Pierre Soletti > texte & voix (fr) —— 
Rosa Pou > texte & voix (Ct)
José Grimaldi > vidéo (fr)

« Une camionnette, nous emportant vers l’Espagne avec notre grand oncle Francisco pour retracer en sens inverse le chemin qu’il a parcouru en 1948 : Perpignan, le poste frontière, Gerone, Manresa où Francisco a vécu jusqu’à son départ en France et enfin Deltebre… »

Mon frère Pierre et moi sommes nés dans la langue catalane qui se pratiquait à la maison comme on jouerait à la marelle ou aux billes dans une cour d’école.

La catalogne met en jeu un rapport fort au territoire, aux personnes qui l’habitent et à sa mémoire. Nous en avons tous deux une approche à la fois concrète de part notre expérience familiale, et fantasmatique voire cinématographique, de part notre éloignement. 

Ce projet est d’ordre interdisciplinaire, bilingue français-catalan. Il s’inscrit dans une démarche documentaire et artistique où la langue catalane sera mise en avant en s’associant à des artistes catalans pour la création de texte et de musique.

Le principe est le suivant : faire à rebours le chemin qu’ont parcouru mes grands-parents catalans en fuyant le régime de Franco et en faire ressurgir la mémoire grâce au témoignage vivant de notre grand oncle (90 ans) qui sera du voyage. Retrouver les lieux originels (usine, maison familiale, rues, bénitier de l’église où notre grand-mère mettait de l’encre les matins de messe, etc.)

Témoignage de l’Oncle « Tonton Fito » Francisco Fito

 

« Faire un film, bilingue, catalan et français, des interviews, une musique et du son pour ce film. De la musique faite sur le ponton au milieu des vagues entre ciel et mer…  Ecrire des poèmes, un journal »

MODE OPERATOIRE

Ce périple va se réaliser du 28 avril au 3 mai 2020 car c’est le plus beau moment pour la nature et donc les images.

Un voyage par la route depuis Beaucaire, ville où vit « L’oncle Fito » jusqu’à Deltebre, où vivent nos cousins catalans ostréiculteurs.

Avec nous aussi un cameraman : José Grimaldi et deux artistes catalans : Ramon Prats et Rosa Pou, l’un batteur et l’autre poétesse et chanteuse. Et un universitaire qui pourra récolter les témoignages directs de façon méthodique et scientifique, comme un contrepoint à  l’approche artistique.

Perpignan, puis les Pyrénées à franchir, Gérone, où Ramon Prats et Rosa Pou vont rejoindre l’expédition, Manresa (berceau de notre famille côté maternel) et enfin Deltebre (delta du Rio Ebro)
Là-bas, 3 jours et 3 nuits, en pleine mer, au milieu des éléments, sur une plateforme en bois qu’utilisent les ouvriers. 3 jours et 3 nuits à écrire, filmer, enregistrer des sons, des voix et de la musique.

De cette expédition nous rapporterons des images (vidéos et photos) des portraits, de la musique, des sons, des témoignages, des textes qui seront montés dans un documentaire-portraits.
Des heures de rushes, de discussions, de rencontres avec les travailleurs de la mer, le témoignage de l’Oncle et d’autres personnes rencontrées sur la route et des textes, de la musique, qui seront les matériaux pour réaliser un documentaire et le terreau d’une forme live performative ainsi que d’un livre en catalan et français

 » De cette résidence itinérante, nous voulons aussi extraire une forme scénique croisant les textes, la musique live et les projections cinématographiques. »

DELTA(S) 

Delta(s) car Pierre et moi avons grandi près de la Camargue, un autre delta, et que nous allons rejoindre le delta de l’Ebre. Et aussi une lointaine référence au delta du Mississipi ou est né le blues, musique des travailleurs et des esclaves qui a donné naissance à toutes les musiques nord-américaines.

LES FILS CONDUCTEURS

Récolter la mémoire de « L’Uncle Fito » en retraçant en sens inverse le chemin parcouru par sa mère et lui, fuyant le régime de Franco.

Relier des histoires et des rencontres, recueillir des expériences.

Conserver une mémoire, construire ou reconstruire notre histoire familiale qui se rattache à la mémoire collective de la guerre d’Espagne et la retarida et plus généralement à un thème d’actualité : La migration économique, politique.

La création artistique, la rencontre, le désir et le processus créatif

  « Filmer, enregistrer des sons et de la musique mais aussi rencontrer les ouvriers, apprendre de leurs gestes. »

LE PONTON AU MILIEU DE LA MER

C’est là que se réalisera la partie création musicale et poétique. Ce sera comme une résidence au milieu des vagues. De la musique faite sur le ponton entre ciel et mer…
Ecrire des poèmes, un journal, filmer, photographier, enregistrer des sons et de la musique mais aussi rencontrer les ouvriers, apprendre de leurs gestes.

CONSTITUER UNE MEMOIRE VIVANTE

Le projet se poursuivra sous différentes formes : un film documentaire, une performance scénique composée de films vidéos, de musique et de textes en français et catalan ainsi qu’un recueil de poèmes bilingue. En parallèle  nous nous rapprocherons de lieux de mémoire tels que le Camps de Rivesaltes pour y déposer ces témoignages sous forme d’archives.



Laisser un commentaire

Portofolio

Ecouter & télécharger

Bandcamp